Il est peut-être important de rappeler qu’en France, la scolarisation n’est pas une obligation, contrairement à d’autres pays d’Europe. Par contre l’instruction l’est, et les parents ont certaines obligations, s’ils décident de garder leurs enfants à la maison et de les instruire : déclaration du choix de l’instruction en famille en mairie et à l’inspection académique.

Suite à ces déclarations, vous serez contactés, une fois par an par l’inspection académique et une fois tous les deux ans par les services de la mairie du lieu de résidence. Concernant l’enquête de la mairie, cela peut se limiter à un rendez-vous avec le maire, ou il peut s’agir d’une visite à domicile, selon les mairies. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’enquête de la mairie.

Le rôle du contrôle pédagogique de l’Inspection Académique est de vérifier que les enfants sont bien pris en charge par les parents, et de vérifier qu’il y a un enseignement effectif.

Ces « contrôles » peuvent être source d’inquiétude, de stress voire même d’angoisse chez les parents ayant opté pour ce mode d’éducation. Et bien sûr, parents angoissés rime souvent avec enfants angoissés, et visite de l’inspection qui se passe dans l’inquiétude. Les parents se mettent dans une posture de justification, au lieu d’assumer pleinement leurs choix.

Beaucoup craignent que les conseillers pédagogiques mandatés aient beaucoup d’a priori vis-à-vis de leurs choix, qu’ils aient une attitude négative… et paniquent, peuvent perdre leurs moyens et donner l’impression de ne pas être en accord avec eux-mêmes, avec leurs choix.

De nombreux parents ayant fait le choix d’instruire leurs enfants en famille s’angoissent beaucoup, ayant peur d’être victime de préjugés quant à leurs choix de vie. Vous pouvez regarder le témoignage d’une famille qui fait l’école à la maison et insiste sur le fait d’assumer ses choix de vie, même s’ils ne sont pas forcément compris. https://www.youtube.com/watch?v=djVsKl_uziU

Or, d’après notre expérience et les nombreux retours des parents, le plus souvent les inspections se passent bien, et en général, quand il y a un souci, c’est dans des familles où les enfants n’ont pas de rythme, où les parents avancent au gré de leurs lectures, et où, finalement, sous prétexte d’informel, on fouille un peu dans toutes les méthodes, sans finalement ne rien suivre. Lorsque tout part à vau-l’eau, il est normal et légitime que les conseillers pédagogiques se posent quelques questions et essayent d’en savoir un peu plus ou de revoir les familles pour un recadrage éventuel.

Dans la majeure partie des cas, le choix des parents est respecté. Le mieux est d’arriver serein, en présentant le travail de l’enfant, les supports choisis et la démarche pédagogique adoptée. Si toutefois vous n’êtes pas à l’aise avec ce travail de préparation mais vous souhaitez tout de même vous occuper de l’instruction de votre enfant, nous proposons une formule « accompagnement », qui regroupe l’aide aux démarches administratives et au choix des supports, l’élaboration des progressions annuelles, des rendez-vous périodiques de suivi et bilans avec les enfants, ainsi qu’une proposition de correspondance avec d’autres enfants. Ceci, afin de vous permettre d’aborder l’année scolaire de façon détendue tout en vous sentant accompagnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *